Zoom sur


Chargé(e) de relogement

22 juil. 2020
Magali accompagne les familles vivant dans des résidences prochainement démolies pour leur trouver un logement adapté à leurs besoins : Témoignage.

​Afin de proposer un cadre de vie agréable aux habitants de certains quartiers, les programmes de renouvellement urbain prévoient parfois la démolition de résidences. Dans ce cas, le relogement des locataires en place est envisagé. Aujourd'hui, plusieurs chargé(s) de relogement travaillent chez Toulouse Métropole Habitat pour proposer aux locataires concernés des solutions de relogement. 

Le rôle d'un(e) charge(e) de relogement

 

Depuis 2016, Magali est chargée de relogement chez Toulouse Métropole Habitat. Sa mission : accompagner les familles concernées en leur trouvant un nouveau logement adapté à leurs besoins.

 « Nous rencontrons chaque ménage à leur domicile pour faire un diagnostic relogement (situation actuelle, souhaits de relogement, difficultés particulières, sociales, liées au handicap ou au vieillissement…). Chaque famille a un suivi personnalisé

Le relogement n'est pas chose facile pour les locataires, souvent attachés à leur logement. Ainsi, Magali travaille au cas par cas et échange avec les familles concernées pour trouver un logement répondant à leurs attentes, selon l'offre de logements vacants. Ainsi, Magali accompagne les locataires du début du relogement jusqu'à la fin : participation aux réunions publiques, accompagnement personnalisé des familles, suivi des déménagements…

Après la recherche et visite du logement si le locataire est d'accord, il faut établir le dossier pour le passage en Commission d'Attribution des Logements et d'Examen de l'Occupation des Logements (CALEOL) et suivre la procédure normale d'attribution de logement.

Une fois la solution de relogement trouvée pour toutes les familles, la résidence est libérée et les travaux de démolition de l'opération peuvent commencer.

le renouvellement urbain, qu'est-ce que c'est ?

 

La mise en œuvre du projet de renouvellement urbain conduit quelques fois à la démolition d'anciennes résidences permettant la reconstruction d'opérations plus modernes et plus fonctionnelles. Ce type de projet amène l'organisme à procéder au relogement des locataires concernés.

Le renouvellement urbain est un des leviers actionnés dans le cadre du Contrat de Ville de Toulouse Métropole pour améliorer le cadre de vie des quartiers prioritaires. Selon les besoins identifiés (services de proximité, mixité sociale, etc.) des opérations d'aménagement comprenant des réhabilitations, des démolitions, des constructions, des espaces publics, sont réalisées. Dans ce cadre, en tant que Office Public de l'Habitat de la Métropole toulousaine, Toulouse Métropole Habitat s'implique pour mener à bien ses projets définis en concertation avec les habitants.

Toulouse Métropole Habitat prévoit dans le cadre de la convention ANRU d'ici à 2028 sur les quartiers Grand Mirail, Empalot et Trois-Cocus :

  • 1 320 logements à démolir
  • 1 320 logements locatifs sociaux à construire
  • 359 logements en accession sociale à la propriété
  • 3 170 logements à réhabiliter
  • 4 459 logements à résidentialiser

Et si on travaillait ensemble ?

 

Toulouse Métropole Habitat recherche régulièrement des chargé(e)s de relogement.

Découvrez les 3 bonnes raisons de travailler chez Toulouse Métropole Habitat


partager surPartager surfacebooktwittermail