Zoom sur


Chargé d’opérations en réhabilitation

06 nov. 2020
Des missions variées pour contribuer à l’amélioration de l’habitat

Toulouse Métropole Habitat compte plus de 10 000 logements construits avant 1980. Il faut donc en continu les entretenir, les mettre aux normes et en améliorer le confort.

Vincent est l'un des trois chargés d'opérations en réhabilitation de l'office œuvrant à cette tâche.

Lors des opérations de rénovation lourde ; il assure le montage et la conduite des opérations de réhabilitation de A à Z, de leur conception technique et budgétaire jusqu'à leur livraison.
« J'effectue pour cela une visite de la résidence concernée en compagnie des agents de proximité qui y interviennent habituellement, explique Vincent. Je réalise un état des lieux complet et j'évalue ainsi les besoins de travaux. Je peux alors établir un programme de travaux que j'approfondis ensuite avec  un bureau d'études et des architectes, avant de le présenter aux résidents lors de la concertation locative. »
Vincent peut dès lors sélectionner les entreprises qui seront amenées à réaliser les travaux et suivre leur avancée. Une fois ceux-ci terminées, il peut alors réaliser des visites de contrôle afin de s'assurer de la conformité des travaux réalisés.

« J'adore la variété des opérations que nous avons à mener. Il est toujours satisfaisant de permettre aux locataires de Toulouse Métropole Habitat de réduire leurs dépenses énergétiques ou de contribuer à l'amélioration de leur confort. »

Un chargé d'opérations en réhabilitation gère chaque année environ une dizaine de ces lourds chantiers.
En 2019, Vincent et ses deux collègues chargés d'opérations en réhabilitation de Toulouse Métropole Habitat ont piloté la réhabilitation de 2 853 logements.

partager surPartager surfacebooktwittermail